DRAG

Traitement de la couperose et de la rosacée à Metz

Les manifestations rouges sur le visage et le cou, fréquentes chez les individus à la peau claire, peuvent trouver leur origine dans des conditions telles que la couperose ou la rosacée. Bien que ces troubles cutanés ne présentent pas de risques pour la santé, ils peuvent causer des inquiétudes esthétiques, en particulier en raison de leur visibilité. Les personnes touchées peuvent ressentir une gêne liée à l’apparence de ces rougeurs.

Le centre Beaujour Metz propose une approche complète avec trois traitements spécialisés pour aider les patients à retrouver une peau apaisée et à renforcer leur confiance en eux.

DÉfinition


La couperose et la rosacée

Qu’est ce que la couperose et la rosacée ?

La rosacée, pathologie dermatologique bénigne, se manifeste principalement chez les individus âgés de 30 à 60 ans, affectant le visage et le cou, surtout chez ceux ayant un phototype I à III. Bien qu’elle ne présente aucun danger pour la santé, son impact esthétique peut être source de gêne en raison de sa visibilité.

Les symptômes de la rosacée résultent de la dilatation des petits vaisseaux sous-cutanés, entraînant des rougeurs persistantes et des plaques rouges, communément appelées rosacée. Cette affection se décline en trois formes principales, chacune présentant des symptômes distincts :

Forme vasculaire : La plus fréquente, elle englobe la couperose, l’érythrose et l’érythro-couperose. Elle se caractérise par des rougeurs diffuses, des plaques persistantes, des vaisseaux sanguins apparents et des sensations de chaleur.

Forme papulo-pustuleuse : Également connue sous le nom d’acné rosacée, elle peut régresser spontanément. Elle se manifeste par des poussées soudaines de boutons d’acné, de papules inflammatoires et de pustules, parfois accompagnées de tiraillements ou de sensations de brûlure cutanée.

Forme hypertrophique : Bien que rare, elle est appelée rhinophyma. Elle se caractérise par la dilatation des pores, l’épaississement de la peau et l’apparition de rougeurs au niveau du nez, parfois associées à des papulo-pustules.

Chaque forme de rosacée peut se manifester de manière indépendante ou simultanée, sans qu’il n’y ait de chronologie spécifique ou de risque de transition d’une forme à une autre.

Quelles sont les causes ?

Bien que la cause exacte de la rosacée demeure partiellement inconnue, on pense que des influences génétiques et environnementales sont à l’origine de cette affection, qui touche aussi bien les hommes que les femmes.


1

Facteurs biologiques

Une perturbation de la circulation sanguine peut favoriser l’émergence de la rosacée. La dilatation anormale et répétée des vaisseaux sanguins accroît le risque de développer cette affection. Les symptômes incluent des rougeurs persistantes, des œdèmes, l’apparition de petits boutons, ainsi que des sensations de chaleur localisées au niveau des zones enflammées.


2

Facteurs environnementaux

  • Expositions répétées au soleil
  • Expositions répétées au vent, au froid
  • Consommation de boissons chaudes
  • Consommation de plats épicés
  • Stress et émotions fortes
  • Consommation d’alcool
  • Prise de certains médicaments comme les corticoïdes
  • Consommation de tabac

3

Facteurs génétiques

La génétique contribue à l’apparition de la rosacée, avec des prédispositions qui peuvent être transmises de génération en génération. Les individus de phototypes clairs sont plus susceptibles de développer cette affection cutanée. Cette tendance peut également être observée chez les descendants de personnes affectées par la rosacée.


Les zones les plus couramment traitées

Les signes de la couperose, et plus généralement des formes vasculaires de la rosacée, sont généralement observés sur le visage. Ces marques s’étendent principalement sur les joues, les pommettes et le nez, puis peuvent également apparaître sur le front et le menton. De manière moins fréquente, la rosacée peut également toucher le cou, la nuque et le décolleté.

Comment prévenir la rosacée ?

Pour éviter l’apparition ou la propagation de la rosacée, particulièrement sous sa forme vasculaire de couperose, adopter un mode de vie sain est recommandé. Voici quelques conseils des experts : 

Protection solaire : éviter autant que possible l’exposition au soleil et appliquer une crème solaire SPF50.

Accessoires de protection : lors des activités en extérieur, se protéger avec un chapeau ou une casquette, et porter des vêtements couvrant le cou et le décolleté.

Contrôle de la consommation : limiter ou réduire la consommation de café, d’alcool, et de boissons chaudes.

Alimentation équilibrée : évitez les plats épicés ou trop gras, privilégier les aliments anti-inflammatoires tels que les fruits, les légumes, les poissons gras, les amandes et les noix.

Prise de médicaments : éviter l’utilisation de corticoïdes en application locale ou par voie orale.

Modération dans l’effort physique : éviter les efforts prolongés ou trop intenses.

Prudence lors des jours chauds : éviter les activités physiques en extérieur lors des journées chaudes.

En ce qui concerne les soins cutanés, utiliser des produits doux lors du démaquillage et/ou du nettoyage quotidien de la peau (non comédogènes, sans parfum et sans alcool). Veiller à ce que la température de l’eau utilisée pour rincer le visage soit tiède pour éviter les chocs thermiques. Ensuite, hydrater la peau avec un produit adapté et riche en actifs favorisant le renouvellement cellulaire. Enfin, ne pas oublier d’appliquer régulièrement une protection solaire lors de chaque exposition.

Comment traiter la rosacée à Metz ?

Le centre Beaujour Metz met à disposition trois traitements spécialisés pour traiter la rosacée en réduisant les rougeurs du visage. Ces options comprennent le laser CO2, l’IPL et la photothérapie LED.


1

Le laser CO2

Méthode largement adoptée, le laser CO2 est particulièrement efficace pour espacer les récidives de la rosacée. Il agit en coagulant les vaisseaux sanguins, atténuant ainsi les rougeurs et les télangiectasies.


2

L’IPL

Cette méthode utilisant une intense lumière pulsée permet de réduire les rougeurs en toute sécurité. L’IPL est très efficace pour traiter les différents stades de la rosacée.


3

La lumière LED

La lumière LED est souvent utilisée en complément des traitements mentionnés ci-dessus (laser et IPL). Bien qu’elle ne traite pas la rosacée de manière exhaustive, elle contribue à réduire l’inflammation de la peau, favorisant une meilleure cicatrisation.


Réaliser son traitement de la couperose et de la rosacée au centre Beaujour Metz

Beaujour Saint-Etienne

Le centre Beaujour Metz

Installé au 14 rue Jean Laurain, 57000 METZ, le centre Beaujour Metz propose une variété de traitements de médecine esthétique axés sur la santé et la beauté de la peau. Quatre studios d’expertise sont mis à disposition pour prendre en charge différentes indications, avec des médecins spécialement formés dans les domaines suivants : 

  • la pilosité
  • la peau
  • le rajeunissement 
  • la silhouette

En savoir plus 

Les médecins pratiquant au centre Beaujour Metz

Dr Catherine Raimbault

Dermatologue
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

Dr Loubna Bracigliano

Médecin
Pratique en laser

Prendre RDV

Dr Thibault Slota

Médecin
Pratique en laser

Prendre RDV

FAQ


Questions fréquentes à propos de la couperose et de la rosacée

01

Quels sont les symptômes de la rosacée ?

Chez les patients touchés par la rosacée, on note notamment : 

  • Des rougeurs : “le flush” (érythème) 
  • Des rougeurs persistantes 
  • Un élargissement visibles des vaisseaux sanguins à la surface de l’épiderme de manière durable (télangiectasies)
  • Des papules et des pustules
  • Des gonflements de la peau (oedème lymphatique)
  • Des sensations de brûlure et de picotement 
  • Une peau sèche
  • Un épaississement de l’épiderme

02

A partir de quel âge apparaît la rosacée ?

Généralement, les premiers symptômes de la rosacée se manifestent entre l’âge de 30 et 50 ans, tant chez les femmes que chez les hommes. Ces signes sont plus fréquents chez les individus ayant un phototype clair.


03

Les zones les plus couramment traitées

On retrouve couramment la rosacée au centre du visage, au niveau des joues et du nez. Elle peut également s’étendre sur : 

  • Le front
  • Le menton
  • Le cou
  • La poitrine
  • La nuque
  • Le crâne

Dans certains cas très rares, les yeux peuvent aussi être touchés.


04

Qu’est-ce qui différencie la couperose de la rosacée ?

La rosacée est une pathologie dermatologique bénigne touchant principalement les vaisseaux du visage.

La couperose est un sous-type de la rosacée. Cette forme vasculaire de rosacée est l’une des plus courantes avec l’érythrose et l’érythro-couperose.


05

Quels traitements sont possibles pour la couperose à Metz ?

La forme vasculaire de la rosacée peut être traitée avec succès grâce à différentes techniques, toutes réalisées sous la supervision d’un médecin spécialisé en laser et/ou en esthétique. Le traitement le plus couramment utilisé reste le laser, reconnu pour ses résultats positifs. Cependant, selon la situation spécifique, le praticien peut opter pour d’autres approches, notamment la lumière intense pulsée ou la photothérapie LED.


RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.