DRAG

Silhouette


Réduire efficacement les amas graisseux

Très difficile à cacher, le surplus de graisse pose un problème esthétique majeur. Complexées, de nombreuses personnes tentent de camoufler leurs petits bourrelets par des habits amples ou sombres qui ne les mettent pas en valeur. D’autant plus que le sport, voire même certains régimes drastiques ne permettent pas toujours d’éliminer l’excès de graisse, logé depuis des années sur la même surface du corps. 

Afin de mincir et réduire efficacement la masse graisseuse tenace, la médecine esthétique propose différentes solutions en fonction de la demande du patient. Lorsqu’elles sont associées entre elles, l’utilisation de ces techniques permet de répondre à plusieurs besoins : raffermissement, graisse localisée, drainage lymphatique…  

Une bonne manière de se sentir à nouveau bien dans son corps et par extension, bien dans sa tête.

DÉFINITION DU BESOIN


Qu’est-ce qu’un amas graisseux ?

Un amas graisseux est un excès de graisse qui constitue le tissu adipeux. Ce dernier peut être localisé ou plus diffus, comme au niveau des cuisses par exemple. On l’appelle alors le lipœdème. Certaines zones du corps présentent des amas graisseux localisés qui résistent souvent aux régimes et à l’activité physique. 

Les amas de graisse peuvent être dus à un surpoids, à une obésité mais également à une mauvaise répartition des graisses dans le corps. Ils sont généralement présents au niveau de la culotte de cheval, du ventre, des poignées d’amour, des fesses, des plis du dos, des dessous de bras, sur la face interne des genoux, à l’intérieur des cuisses, au menton, au cou, etc.

Les cellules adipeuses, également nommées “adipocytes” sont les cellules qui composent le tissu adipeux. Ces cellules graisseuses sont huit fois plus grosses que des cellules ordinaires. Elles se forment dans le corps du fœtus et se développent principalement la première année. Selon certains experts, elles continueraient de se multiplier durant l’enfance jusqu’à la fin de l’adolescence. À l’âge adulte, nous possédons environ 20 à 25 milliards d’adipocytes dans notre corps. Leur masse représente 10 à 15 % du poids de l’homme et entre 20 et 25 % du poids chez la femme. 

Les cellules graisseuses sont responsables de la synthèse, du stockage et de la libération des graisses dans le sang selon les besoins énergétiques du corps. En apportant l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme, elles jouent donc un rôle essentiel. Toutefois, si l’apport en graisses est plus important que les besoins énergétiques, les cellules adipeuses grossissent, pouvant atteindre dix fois leur taille d’origine. À l’inverse, en cas de perte de poids, la taille des cellules adipeuses diminue mais leur nombre reste identique dans l’organisme.

ZONES TOUCHÉES


Quelles sont les
zones touchées ?

Les amas graisseux se nichent généralement au niveau des parties du corps suivantes : la culotte de cheval, le ventre, les poignées d’amour, les fesses, les plis du dos, les dessous de bras, la face interne des genoux, l’intérieur des cuisses, le menton, le cou, etc. 

Certaines cellules graisseuses constituent le tissu graisseux sous-cutané. Ce tissu adipeux se retrouve sous forme de poignées d’amour et se loge surtout au niveau de l’abdomen, du dos et sur la partie haute du tronc (épaules) chez l’homme. Chez la femme, le tissu graisseux sous-cutané modèle le corps. Il se situe à la poitrine, aux hanches, aux cuisses et aux fesses.

D’autres cellules graisseuses sont situées en profondeur, et remplissent les espaces entre certains organes de l’abdomen (graisse épiploïque). Les dernières cellules graisseuses se trouvent aux orbites, aux mains ou encore à la plante des pieds. Elles ont une fonction d’amortissement, et ne fondent pas les premières lors d’un régime.

Les causes


Quelles sont les causes ?

Les amas graisseux peuvent être liés à plusieurs phénomènes


01

Une inactivité de certains muscles


02

Un terrain héréditaire

Certaines études démontrent qu’une personne ayant des parents obèses a 70 % de chances de le devenir aussi.


03

Des changements importants de poids (régimes yoyo)

Dans un régime alimentaire, les adipocytes (cellules graisseuses) ne sont pas supprimées mais leur taille diminue. En cas de reprise de poids, elles se remplissent de graisse à nouveau.


04

Les hormones

Agissent sur le métabolisme du corps, l’appétit et la digestion. Les bouleversements hormonaux sont occasionnés par la puberté, une grossesse, la ménopause et l’andropause. Ces derniers ont une incidence directe sur la capacité du corps à réguler le poids. Le stress et le manque de sommeil constituent notamment des variations hormonales pouvant provoquer un accroissement de l’appétit.


05

La vieillesse

À partir d’un certain âge, nous perdons notre masse maigre, musculaire et parfois même osseuse. Ces changements naturels entraînent une réduction du métabolisme de base. Nos dépenses énergétiques journalières diminuent alors que l’on conserve souvent la même alimentation. Une perte de poids est donc plus difficile.


06

Un mauvais équilibre alimentaire

Lorsque l’on ingère une quantité trop importante de lipides (quantité supérieure à ses besoins), les cellules graisseuses stockent ces excès et grossissent (jusqu’à dix fois leur taille).


07

Le manque d’activité physique

En l’absence d’activité physique, des lipides se stockent dans les cellules graisseuses. 


08

Une capacité de stockage dépassée

Les adipocytes créent de nouvelles cellules durant notre jeunesse (cellules pouvant s’ajouter au nombre prédéfini par la génétique), c’est ce que l’on appelle le rebond adipocytaire.


09

La fatigue


10

Le stress

Les personnes stressées sécrètent davantage de cortisol favorisant le stockage de graisse. Il y a ici un risque de cercle vicieux car le stress provoque souvent une surconsommation de produits à IG élevés.

Prévention


Comment prévenir
l’apparition des amas graisseux ?

Voici quelques conseils de prévention


01

Pratiquez une activité physique

Permet de modérer le stockage des lipides dans les cellules graisseuses. Essayez d’effectuer 30 minutes d’activité physique par jour pour vous maintenir en bonne santé.


02

Adoptez une alimentation équilibrée.


03

Effectuez des régimes

Stabilisez votre poids, ne faites pas de régimes effets “yoyo”. Un jeûne prolongé ou une restriction alimentaire fait “maigrir” les adipocytes mais ne les fait pas disparaître.


04

Pratiquez des activités relaxantes

Permet de réduire le stress et favorise le sommeil.


05

Évitez les boissons alcoolisées

Ces dernières sont riches en calories.


06

Dormez suffisamment


07

Buvez beaucoup d’eau

Essayez de boire 1,5 à 2 litres d’eau, tisanes ou boissons non sucrées par jour. Ces dernières favorisent le drainage et l’élimination des toxines.

traitement


Quels sont les traitements possibles ?


Afin de réduire efficacement les amas graisseux et perdre du volume, plusieurs traitements de médecine esthétique sont proposés dans les centres BEAUJOUR.

Cette technique médicale élimine ou réduit durablement les graisses par le froid. Pour cela, l’applicateur de la machine aspire la graisse sous-cutanée et la refroidit pendant environ 30 minutes. Cette forte diminution de température, due à l’effet Peltier, entraîne des lésions dans les cellules graisseuses (adipocytes). Ces dernières, alors agressées par le froid, envoient un signal au corps. Endommagées, elles doivent être détruites. Dans les jours et les semaines qui suivent, une apoptose (mort programmée) des adipocytes est constatée. Au sein de la zone aspirée et refroidie, 30 % des adipocytes sont sensibles au traitement et disparaissent totalement du corps en 1 seule séance. Il s’agit d’une bonne alternative à la liposuccion.

Efficace en complément de la cryolipolyse afin de travailler le relâchement cutané du corps.

FAQ


Questions fréquentes
à propos des amas graisseux

01

Qu’est-ce qu’un amas graisseux ?

Un amas graisseux est un excès de graisse (tissu adipeux) qui se loge sous la peau et qui devient, au fil des années, difficile à éliminer. Un amas de graisse peut être localisé ou plus diffus.


02

Où peut-on généralement localiser les amas graisseux ?

Les amas graisseux sont généralement localisés sur la culotte de cheval, le ventre, les poignées d’amour, les fesses, les plis du dos, les dessous de bras, la face interne des genoux, l’intérieur des cuisses, le menton et le cou.


03

Quelles sont les causes de l’apparition d’amas graisseux ?

Les amas de graisse peuvent être dus à un surpoids, à une obésité mais également à une mauvaise répartition des graisses dans le corps. Dans d’autres cas, ils peuvent être liés aux bouleversements hormonaux, notamment lors de la puberté, de la ménopause mais aussi suite à une mauvaise alimentation ou en raison d’un manque d’activité physique.


04

A partir de quel âge les cellules graisseuses se forment-elles ?

Les cellules adipeuses se forment très tôt dans le corps du fœtus et se développent principalement la première année.


05

Quelle est la différence entre l’amas graisseux et la cellulite ?

Les termes “amas graisseux” et “cellulite” ne signifient pas la même chose et n’engendrent pas les mêmes effets sur la silhouette. Cette distinction est importante car elle influe sur la manière de traiter ces deux variations physiologiques. 

L’amas graisseux est une accumulation de graisses qui modifie la silhouette de manière homogène et augmente son volume. La cellulite se forme quant à elle souvent à la puberté, sous l’influence des hormones oestrogènes qui aident au développement du corps. Elle n’est pas forcément liée à un excès de graisse, mais plutôt à un phénomène hormonal. 

Les amas graisseux sont présents de manière durable, sur des endroits précis du corps (poignets d’amour, abdomen, cuisses…) où ils se sont “fibrosés” et durcis. De son côté, la cellulite est présente à la surface de la peau (peau d’orange).

Par ailleurs, les amas graisseux touchent les femmes comme les hommes tandis que la cellulite touche 90 % des femmes, contre 10 % des hommes.


06

Pour quelle(s) raison(s) certaines personnes décident de réduire leurs amas graisseux en faisant appel à la médecine esthétique ?

Différentes raisons peuvent pousser certaines personnes à se tourner vers la médecine esthétique afin de réduire leurs amas graisseux :

  • L’envie de se sentir mieux avec son corps.
  • Une déception à la suite de la pratique de multiples méthodes lues dans la presse ou sur internet qui n’ont pas été efficaces.
  • Pour mincir, sans danger pour la santé.

07

Dans quel(s) cas peut-on faire appel à la médecine esthétique pour réduire les amas graisseux ?

Afin de réduire les amas graisseux, il est possible de s’orienter vers la médecine esthétique si l’on souhaite :

  • Mincir sans chirurgie. 
  • Retirer les excès graisseux localisés (en cas d’excès plus important, il vaut mieux recourir à la liposuccion).
  • Tonifier son ventre.
  • Galber ses courbes.
  • Effacer les répercussions mal placées d’une ancienne grossesse, d’un manque d’exercice, d’une alimentation déséquilibrée ou de facteurs héréditaires.

RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.