DRAG

ONGLES


Le traitement de l’onychomycose

A l’âge adulte il est parfois possible de voir apparaître sur notre corps des éléments que l’on n’avait jamais rencontrés auparavant. Les ongles ne font pas exception à la règle. En effet, la mycose de l’ongle est une pathologie dont souffrent un grand nombre d’adultes. Parfois douloureuse et très peu esthétique, l’onychomycose est une infection qu’il faut traiter au plus tôt dès son apparition. Nécessitant un traitement assez long, il est important d’agir avant que la mycose n’atteigne la matrice de l’ongle. Au centre Beaujour, le traitement de l’onychomycose se réalise au laser grâce à l’expertise de médecins qualifiés. Il s’agit d’un processus efficace par son effet thermique et sans risque.

DÉFINITION DU BESOIN


Qu’est-ce que l’onychomycose

L’onychomycose est une infection fongique de l’ongle du pied, qui peut être présente sur un seul ongle comme sur la totalité des dix ongles. Ces mycoses situées entre les peaux mortes présentes sous l’ongle, ou au sein même de l’ongle sont le résultat de moisissures, de levures ou encore de dermatophytes. 

Aujourd’hui, entre 6 et 9% de la population française souffrent de ces infections.

Traiter l’onychomycose peut parfois s’avérer fastidieux, du fait de sa localisation sur l’ongle. Toutefois, certains traitements locaux (en crème ou vernis), ou traitements par voie orale existent pour tenter d’éradiquer ces mycoses.

En complément de ces traitements, et des bonnes pratiques d’hygiène de base, l’onychomycose peut être détruite par la chaleur. En effet, avec un laser de classe IV, le PinPointe, il est possible de cibler de manière rapide et efficace la zone infectée.

zones TOUCHÉES


Quelles sont les zones touchées ?

L’onychomycose concerne aussi bien l’homme que la femme adulte, plus rarement l’enfant, et apparaît au niveau de l’ongle du pied. L’infection touche généralement le gros orteil, mais peut également toucher les autres ongles. Par ailleurs, de manière assez rare l’onychomycose peut atteindre les ongles des mains.

LEs causes


Quelles causes ?

Dermatophytes et autres champignons

L’onychomycose provient le plus souvent de champignons microscopiques qui se développent sous l’ongle, les dermatophytes, mais peut aussi provenir d’autres catégories de champignons comme les levures.

Ces champignons se développent dans des milieux chauds et humides, c’est pourquoi certaines professions ainsi que les sportifs sont davantage touchés par cette pathologie. En effet, les personnes passant un temps important dans l’eau, ou étant atteintes d’une transpiration abondante des pieds risquent plus particulièrement de développer une onychomycose.

prÉvention


Comment prévenir l’apparition de l’onychomycose ?

Il est relativement compliqué de prévenir d’une onychomycose, cependant certains gestes peuvent être réalisés afin de limiter les facteurs de prolifération des champignons.


Port de chaussures et chaussettes

  • Privilégier le port de chaussures aérées et pas trop serrées.
  • Porter des chaussettes qui absorbent bien l’humidité (en coton, ou en laine).
  • Changer de chaussettes dès lors qu’elles sont humides.
  • Éviter de marcher pieds nus dans des lieux publics humides (piscines, douches, centres de sports…).

Soins de prévention

  • Correctement sécher les pieds à la sortie de la douche.
  • Utiliser un antifongique en aérosol ou en poudre à l’intérieur des chaussures.
  • Couper les ongles des orteils régulièrement.
  • Désinfecter les instruments de pédicure après chaque utilisation.
  • Laver ses affaires de toilettes, et autres tissus en contact avec les pieds en machine à 60°.

TRAITEMENT


Quels traitement sont possibles ?

Le laser PinPointe

Afin de traiter une infection telle que l’onychomycose, il est possible d’utiliser le laser PinPointe. Ce laser de classe IV est exclusivement destiné à l’usage médical, et seuls des médecins sont habilités à réaliser ce type de traitement.

Grâce à une longueur d’ondes de 1064 nm, le laser émet un faisceau lumineux qui, par un effet thermique, détruit les filaments micellaires et stimule les défenses immunitaires locales afin d’éliminer l’onychomycose. L’énergie délivrée par le laser est très précise, ce qui lui permet d’atteindre la zone à traiter sans courir le risque d’impacter les tissus sains environnants au niveau du pied.

Le traitement laser de l’onychomycose dure une quinzaine de minutes en moyenne. Il est possible de ressentir une légère douleur due à la chaleur émise par le laser, cependant celle-ci reste toujours largement supportable. 

Le protocole de traitement nécessite une récurrence des séances à définir lors de la consultation préalable avec le médecin de Beaujour.

A l’issue d’une séance de traitement de l’onychomycose, il est impératif de respecter certaines mesures d’hygiène afin de limiter le développement de la mycose.

  • Se nettoyer quotidiennement les pieds et les ongles à l’eau et au savon, en prenant soin de bien sécher la zone.
  • Rincer et désinfecter les sols ayant été en contact avec les pieds nus.
  • Bien s’assurer de changer de chaussettes tous les jours, en préférant le coton aux matières synthétiques.
  • Laver ses affaires de toilettes et chaussettes à au moins 60°C afin de détruire les spores.
  • Porter des chaussures confortables, qui limitent au maximum le risque de frottement.
  • Ne pas porter de vernis, de gel ou de capsules.

Autres traitements possibles

D’autres traitements sont possibles pour se débarrasser d’une onychomycose. En effet, le laser Clarity peut également être utilisé pour traiter une mycose de l’ongle. De plus, les traitements classiques sous forme de prescription orale, ou d’application locale (en crème ou en vernis) sont également possibles.

FAQ


Questions fréquentes à propos du traitement de l’onychomycose

01

Qu’est-ce que l’onychomycose ?

L’onychomycose est une pathologie infectieuse de l’ongle du pied, qui peut très bien se retrouver sur le cas isolé d’un ongle, comme sur la totalité des 10 ongles. 

Ce type de mycose ongulaire provient de champignons, de moisissures ou bien de levures et touche près de 9% de la population adulte.

Cette infection peut parfois être difficile à supprimer, en fonction de si elle atteint la racine de l’ongle ou non.


02

Comment savoir que l’on est atteint d’onychomycose ?

Pour diagnostiquer l’onychomycose, il faut réaliser une mise en culture d’un prélèvement de la zone infectée. Ce procédé se réalise en laboratoire par un biologiste à la suite d’une prescription du médecin.

Il se peut que le temps d’attente entre le prélèvement et le résultat s’étende jusqu’à un mois. Il faut donc veiller à anticiper ce rendez-vous. De plus, on note de manière assez régulière des faux négatifs, c’est pourquoi d’autres critères peuvent entrer en compte.


03

 Comment traite-t-on l’onychomycose ?

L’onychomycose est une pathologie traitable de trois manières différentes :

  • Un traitement par voie orale
  • Un traitement local en crème ou en vernis
  • Un traitement laser

Le traitement laser est exclusivement réalisé par un médecin à l’aide d’un laser PinPointe. Après avoir placé des protections oculaires sur le patient et lui-même, le médecin dirige le laser sur la ou les zones à traiter. En exposant la zone infectée pendant 7 secondes à un faisceau lumineux d’une température de 65°C, le laser peut détruire la mycose tout en épargnant les zones qui l’entourent.


04

Existe-t-il des contre-indications au traitement laser de l’onychomycose ?

Il n’existe aucune contre-indication d’âge, de genre ou de type de peau au traitement de l’onychomycose par laser.


05

Comment bien se préparer à un traitement laser ?

Afin de garantir au mieux la réussite du traitement, il est essentiel de bien préparer son ongle. 

D’une part, la prise de rendez-vous chez le podologue avant la séance est importante afin que celui-ci réduise l’épaisseur de l’ongle. Ce protocole permet à l’énergie diffusée par le laser d’être efficace tout en n’étant pas absorbée par l’ongle, ce qui élimine les risques d’effets néfastes. 

D’autre part, il est impératif que tout vernis et produits inflammables contenant de l’alcool soient bien retirés en amont de la séance pour prévenir des risques de brûlures.


06

Le traitement laser est-il douloureux ?

Le traitement de l’onychomycose au laser n’est pas considéré comme douloureux. Une légère sensation de chaleur au niveau de l’orteil peut être ressentie lors du passage du laser sur la zone. Toutefois, l’intervention reste toujours totalement supportable, et la douleur ne persiste pas dans le temps.


07

Quel est le prix d’une séance pour traiter l’onychomycose ?

Le coût d’une séance de traitement de l’onychomycose chez Beaujour est variable en fonction des besoins du patient, et de l’importance de la zone à traiter.

Lors d’une consultation préalable au traitement, le médecin se chargera d’examiner la zone, et formulera un devis personnalisé. A titre indicatif, le coût d’une séance de traitement laser est d’en moyenne 120€.

Il faut noter que ce traitement n’est pas pris en charge par l’assurance maladie.


08

Combien de séances sont nécessaires pour traiter l’onychomycose ?

En fonction de l’importance de la mycose et de la réceptivité de l’ongle au laser, le protocole de traitement nécessite en moyenne 4 séances à 15 jours d’intervalle. Ce protocole peut être amené à être renouvelé si nécessaire.


09

Une fois traitée, l’onychomycose peut-elle revenir ?

Cette pathologie est difficile à éradiquer, certains patients ne répondent pas bien au traitement, particulièrement quand l’infection est plus profonde. De ce fait, la mycose de l’ongle peut persister, auquel cas il est possible qu’à l’issue du traitement il soit nécessaire de faire des séances d’entretien.


10

Quelles recommandations suivre après une séance de traitement ?

Afin de préserver la protection naturelle de la peau des blessures et de la macération, il est primordial de respecter certaines mesures d’hygiène :

  • Utiliser des linges de toilette personnels.
  • Bien nettoyer et sécher pieds, mains et ongles.
  • Laver à minimum 60°C les objets en contact avec les pieds.
  • Désinfecter les surfaces où l’on a marché pieds nus. 
  • Porter des chaussettes propres chaque jour, et idéalement en coton.
  • Porter des chaussures confortables, pas trop serrées et qui limitent les frictions.
  • Éviter de porter deux jours de suite les mêmes chaussures pour lutter contre la transpiration excessive des pieds.
  • Penser à nettoyer et désinfecter les chaussures.

 


RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.

Prise de rendez-vous en ligne

X