DRAG

La ionophorèse

La transpiration se développe en cas de chaleur ou encore d’émotions intenses. Bien que naturelle, elle peut être source de nombreux complexes lorsqu’elle est abondante : forte odeur, vêtements humides, mains moites, pieds en sueur, auréoles sous les bras… La transpiration excessive génère alors souvent un stress qui la majore.

Ce problème peut entraîner un manque de confiance en soi et devenir un véritable handicap social. Dans la plupart des cas, les déodorants et les anti-transpirants ne suffisent pas à la suspendre. Pour autant, d’autres traitements plus efficaces existent. Parmi eux, la ionophorèse a pour but de réduire efficacement l’hyperhidrose des pieds, des mains ou des aisselles.

Définition


Qu’est-ce que la ionophorèse ?

Le principe de la ionophorèse

La ionophorèse est une technique médicale qui traite la sueur abondante. En 1948, les Américains W. Shelley et H.D. Bouman sont les premiers à travailler sur le procédé. Durant une expérimentation, les deux hommes ont découvert que l’effet du courant électrique pouvait combattre l’excès de sudation.

En Europe, la technique fait son apparition en 1986. Date à laquelle les laboratoires i2m commercialisent les premiers appareils de ionophorèse adaptés aux normes européennes. Ces derniers se basent sur le principe d’électrodes séparées dans des bacs d’eau. Cette méthode est alors pratiquée afin de réduire la transpiration excessive, des mains, des pieds et des aisselles. 

Elle consiste à faire parcourir un courant électrique au travers de la peau dans de l’eau en toute sécurité. Les mains moites ou les pieds en sueur baignent alors dans une bassine remplie d’eau, dans laquelle circule un léger flux de courant électrique. Au niveau des aisselles, de petites électrodes sont placées sur des éponges mouillées, puis appliquées localement sous les bras.
Bien que le mécanisme d’action reste encore mal connu, l’hypothèse la plus répandue est l’obstruction mécanique des glandes sudoripares, responsables de la production de sueur. Au fur et à mesure des séances, la transpiration excessive diminue progressivement.

Les bienfaits de la ionophorèse

La ionophorèse est un traitement très apprécié :

  • Simple
  • Efficace
  • Peu coûteux

BESOINS


Besoins et indications


01

 Transpiration des pieds

En plus d’être contraignante, l’hyperhidrose plantaire favorise la prolifération des bactéries et détériore les chaussures plus rapidement. Afin de réduire la sécrétion de sueur sur cette zone, le traitement par ionophorèse est simple. Chaque pied baigne dans un bac d’eau pendant 20 minutes où un léger courant électrique passe au travers de la peau.


02

 Transpiration des mains

La sudation des mains est probablement le phénomène le plus gênant étant donné qu’il s’agit d’une partie du corps constamment visible. Les gestes du quotidien comme serrer la main ou bien toucher des papiers deviennent alors une vraie épreuve. La méthode pour remédier aux mains moites est identique à celle des pieds sauf qu’ici, ce sont les mains qui sont plongées dans des bassines.


03

 Transpiration des aisselles

L’hyperhidrose axillaire devient très embarrassante, notamment lorsque les habits finissent mouillés. Ces derniers peuvent alors se décolorer tandis que les tissus s’abîment davantage. Pour bloquer la production de transpiration, le traitement par ionophorèse est ici légèrement différent. Une éponge mouillée, disposant d’une électrode est placée sous chaque aisselle. Le courant circule néanmoins de la même façon que pour les pieds et les mains.


Chaque personne est unique et nous sommes-là pour vous conseiller.

Déroulement de la séance


Comment se déroule
une séance ?

01

Nettoyage de la peau

Une fois les bijoux retirés, il est nécessaire de laver les parties du corps traitées à l’eau savonneuse ou bien avec des lingettes nettoyantes pour la peau.


02

Application de vaseline

Si la peau présente de micro-plaies, une application de vaseline est réalisée afin d’isoler la peau des picotements ressentis de façon plus intense sur ces petites lésions.


03

Installation de la zone traitée

Pour les mains et les pieds : Vous placez vos mains et/ ou vos pieds dans des récipients remplis d’eau tiède. Dans chaque bac se trouve un pied ou une main. A l’intérieur de ces bassines sont installées les électrodes avec les grilles de protection reliées au générateur par des câbles. 

Pour les aisselles : La prise en charge, la préparation et la fin du traitement sont identiques aux mains et aux pieds pour traiter l’hyperhidrose axillaire. L’installation du dispositif est cependant différente. Une éponge mouillée contenant une électrode est placée sous l’aisselle. Le patient maintient celle-ci à l’aide de son bras.


04

Activation de l’appareil à ionophorèse

Une fois l’appareil à ionophorèse mis en marche, un courant va passer jusqu’aux mains ou aux pieds. Après dix minutes de traitement, l’intensité du générateur de ionophorèse baisse progressivement. Le courant est alors inversé, puis l’intensité remonte petit à petit durant dix autres minutes. Chaque séance dure 20 minutes.

Ce léger flux de courant électrique aurait pour but d’épaissir de manière infime la couche cornée et ainsi de bloquer les canaux de glandes sudoripares, à l’origine de la production de transpiration. 

Durant la séance, des petits picotements ou des fourmillements sont perçus. Bien que le ressenti soit inconfortable, il n’est pas douloureux. Si jamais la sensation est trop désagréable, la puissance de l’appareil est réglable. En fonction de votre tolérance, l’intensité augmente au fur et à mesure des séances.


05

Fin de circulation du courant

Vous ne devez pas ôter vos mains ou vos pieds des bacs lors de la séance. Il faut attendre la fin du traitement, signalé par un sifflement de l’appareil, et par l’indication du générateur que l’intensité est à zéro. Les mains et les pieds pourront alors à ce moment être retirés et essuyés.


Résultats


Quels résultats et en combien de temps ?

Nombre de séances et temps entre chaque séance

IndicationNombre de séancesRésultats
Mains et pieds10 à 12 séances
Puis une séance d’entretien toutes les 4 à 8 semaines 
Généralement, sur les mains et les pieds, une diminution de la transpiration est constatée à partir de la cinquième séance. Toutefois, il faudra aller au bout du protocole pour atteindre une réduction maximale. 
Aisselles12 à 15 séances
Puis une séance d’entretien toutes les 4 à 8 semaines
Au niveau des aisselles, les résultats diffèrent selon les patients. 
Dans tous les cas, le nombre de séances peut être adapté par le médecin en fonction de la gêne du patient et de l’intensité de l’hyperhidrose. 

Quels traitements complémentaires ?

En plus du traitement par ionophorèse, votre médecin pourra éventuellement vous prescrire un anti-transpirant ou un détranspirant à base de sels d’aluminium (mains, pieds, aisselles). Le but : obtenir un meilleur résultat dans le temps. Dans certains cas, l’utilisation d’un déodorant sera largement suffisant.

Résultats

Grâce au traitement par ionophorèse, la sudation devient, au fil des séances, beaucoup moins prononcée. Afin de stopper la sécrétion abondante de sueur et obtenir un résultat optimal, un protocole avec un nombre de séances est recommandé. 
A noter que la ionophorèse n’assure pas la disparition de l’hyperhidrose, mais simplement sa suspension. En effet, si le traitement est interrompu, le trouble récidive. Quelles que soient les parties du corps traitées, des séances d’entretien régulières sont donc indispensables après avoir effectué le protocole initial pour maintenir les bénéfices.

TARIFS


Quel est le prix d’une séance ?

La grille de tarifs présentée est fournie à titre indicatif pour votre information.

Il est nécessaire de rencontrer un de nos médecins afin de préciser le coût du traitement en fonction de vos besoins.

Un devis vous est fourni lors de la consultation du médecin. Une facture vous sera également transmise à la fin du traitement.

En règle générale, les traitements proposés chez BEAUJOUR ne donnent pas lieu à une prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie.

TraitementTarifs (TTC en euro)
Consultation48 Euros
Traitement20 Euros la séance

AVIS


Ionophorèse : avis des médecins et témoignages des patients

En fonction des indications, le médecin doit prendre le temps lors de la consultation d’étudier le meilleur traitement entre Miradry, la ionophorèse et les injections de BOTOX.

Bien que non permanente la ionophorèse est un traitement efficace en particulier pour les pieds et les mains. Il est également très apprécié des patients pour son rapport qualité / prix.

Docteur Frédéric Guitarian


N

Nathalie Perrin

★★★★★Janvier 2021

« J’ai toujours beaucoup transpiré des pieds et des mains, et ça a toujours été un gros problème pour moi. J’étais ravie de découvrir qu’il était possible de traiter ce sujet en me renseignant sur Internet. Une fois que je l’ai appris je n’ai pas beaucoup hésité et j’ai fait le traitement rapidement. Je suis ravie, ma vie a changé, vraiment ! »


T

Tony Desalles

★★★★☆Novembre 2020

« Outre l’efficacité du traitement, mais là-dessus je n’avais pas vraiment de doutes, je voudrais vraiment remercier les assistantes à l’accueil et au téléphone qui ont été les premières à me renseigner et me mettre à l’aise. Merci également au médecin qui a su répondre à toutes mes questions patiemment lors de la consultation ! »


L

Léa Le Tornec

★★★★★Septembre 2020

« J’avais réalisé un traitement Miradry pour les aisselles il y a deux années déjà et j’avais été stupéfaite de la qualité des résultats obtenus. Je me suis alors décidée à faire un traitement des pieds car il s’agissait également d’un vrai problème pour moi. Supers résultats, je suis ravie !!! »


FAQ


Questions fréquentes à propos de la ionophorèse

01

Qu’est-ce que la ionophorèse ?

La ionophorèse est un traitement médical qui permet de réduire progressivement la transpiration excessive des mains, des pieds et des aisselles au fur et à mesure des séances.


02

Comment la ionophorèse fonctionne-t-elle afin de traiter l’hyperhidrose ?

Pour les mains moites et les pieds en sueur, la méthode consiste à baigner ces parties du corps dans des bacs remplis d’eau dans lesquels circule un courant électrique de faible intensité. Le traitement va alors bloquer les canaux des glandes sudoripares, responsables de la sécrétion de sueur.

Pour les aisselles,  de petites électrodes placées sur des éponges mouillées sont à appliquer localement.


03

Quelles sont les contre-indications pour le traitement  par ionophorèse ?

  • Femmes enceintes
  • Enfants de moins de 7 ans
  • Porteurs de pacemaker
  • Personnes ayant des problèmes cardiaques
  • Personnes ayant des blessures importantes au niveau des zones traitées
  • Personnes ayant des prothèses ou/ et orthèses métalliques – si celles-ci sont sur le trajet du courant (sont exclus les couronnes et implants dentaires et oculaires, les vis dans les pieds).
  • Personnes ayant des stérilets métalliques : la surveillance de celui-ci est recommandée lors des traitements

En cas d’incertitude sur une contre-indication, nos médecins pourront vous conseiller lors de la consultation.


04

La ionophorèse provoque-t-elle des effets secondaires dangereux ?

Les suites d’un traitement par ionophorèse sont sans danger. Après la séance, il est néanmoins possible d’avoir une rougeur transitoire. Plus rarement, le traitement peut provoquer une sécheresse cutanée, des éruptions vésiculeuses ou des réactions urticariennes. Ces suites sont minimes et sans gravité. L’intervalle entre les séances sera adapté en conséquence.


05

Comment soigner l’hyperhidrose ?

Pour les aisselles, le traitement par MiraDry® permet en 1 séance d’éliminer une grande partie des glandes sudoripares, à l’origine de la sudation. Cette technique médicale, non invasive, fait également disparaître les traces de transpiration inesthétiques ainsi que les odeurs gênantes sous les bras. Le MiraDry® réduit jusqu’à 80 % de la transpiration. 

Il existe également les injections de toxine botulique afin de traiter l’hyperhidrose des mains, des pieds et des aisselles.


06

Quels types d’appareils utilise-t-on pour un traitement par ionophorèse ?

Plusieurs appareils existent sur le marché, se présentant sous divers modèles, le principe de fonctionnement reste le même. Parmi les plus reconnus on retrouve le Ionomat et l’Idrostar. Ils sont commercialisés auprès des professionnels ou des particuliers.

  • Appareil pour les mains ou pour les pieds (système identique) 
  • Appareil pour les aisselles
  • Appareil combinés :
  • mains et pieds traités en simultané
  • mains et/ ou pieds avec option aisselle

07

Comment savoir si on est atteint d’hyperhidrose ?

Les symptômes peuvent apparaître indifféremment en cas de stress, lors d’un effort physique ou en cas de forte chaleur.  L’important est de savoir si cet excès de transpiration provoque une gêne chez vous, c’est la première raison de déclenchement d’un traitement.


08

La ionophorèse nécessite-t-elle l’avis d’un dermatologue ?

Il est important de rencontrer un médecin pour une consultation en amont de tout traitement. Ce médecin peut être indifféremment un médecin généraliste, de préférence spécialisé dans l’esthétique ou un dermatologue.


09

La ionophorèse est-elle possible pour le visage ?

La ionophorèse est un traitement qui permet uniquement de réduire l’hyperhidrose des pieds, des mains et des aisselles.


Page réalisée par le Docteur Frédéric Guitarian
Le Docteur Guitarian est médecin lasériste, cofondateur de BEAUJOUR.
En savoir plus

RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.