DRAG

Traitement de la couperose et de la rosacée à Saint-Etienne

Les rougeurs au visage ou sur le cou sont des phénomènes très communs, notamment chez les personnes de peau claire. Pouvant provenir de différentes sources, il est courant que ces rougeurs soient le résultat d’une couperose, ou d’une rosacée de manière plus globale. 

Il s’agit de pathologies sans risque sur la santé, mais qui peuvent s’avérer dérangeantes chez les personnes qui en souffrent. En effet, par leur localisation sur leur visage, et par la densité des rougeurs, elles sont malheureusement très visibles. Ainsi, de nombreuses personnes en sont complexées et souhaitent les faire disparaître.

Le centre Beaujour Saint-Etienne propose trois traitements phares pour prendre en charge la pathologie, et aider les patients à se sentir mieux dans leur peau.

DÉfinition


La couperose et la rosacée

Qu’est ce que la couperose et la rosacée ?

Plutôt commune chez les patients entre 30 et 60 ans, la rosacée est une pathologie dermatologique bénigne. Autrement dit, elle ne présente aucun risque pour la santé du patient qui en souffre. Elle se manifeste au niveau du visage et du cou, notamment chez les personnes de phototype I à III. 

Ainsi, par son caractère très visible, la rosacée peut constituer un inconfort esthétique plus ou moins dérangeant. 

Les petits vaisseaux sous cutanés qui se dilatent créent cet aspect inflammatoire à la peau, avec l’apparition de taches rosées-rouges. C’est ce que l’on appelle la rosacée. Cette pathologie a trois formes majeures qui ont des symptômes propres à chacune : 

La forme vasculaire

Avec trois sous-types distincts : la couperose, érythrose et l’érythrocouperose, cette forme est la plus commune. Elle se repère avec l’apparition de rougeurs diffuses ou de plaques rouges persistantes sur le derme. Ce qui peut être accompagné de vaisseaux sanguins apparents et de sensations de chaleur au niveau de la zone inflammée. 

La forme papulo-pustuleuse

Aussi connue sous le nom d’acné rosacée, cette forme est assez instable et peut régresser spontanément sans intervention extérieure. Elle se déclare avec de soudaines poussées de boutons d’acné, de papules inflammatoires ou encore de pustules qui peuvent engendrer des tiraillements cutanés ou des brûlures.

La forme hypertrophique

Cette pathologie appelée rhinophyma est relativement inconfortable, mais elle reste très rare. Elle se reconnaît par la dilatation des pores, l’épaississement de la peau et l’apparition de rougeurs au niveau du nez. Parfois, des papulo-pustules peuvent également se déclarer.

Chaque forme de rosacée peut être indépendante, comme simultanée. Il n’existe pas de chronologie particulière, ni de risque qu’une forme en entraîne une autre.

Quelles sont les causes ?

La rosacée n’est, à ce jour, pas totalement expliquée. On prend tout de même en comptes les facteurs environnementaux et génétiques comme jouant un rôle non négligeable dans l’apparition de cette pathologie que ce soit chez l’homme ou chez la femme.


1

Facteurs biologiques

Une circulation sanguine anormale peut engendrer le développement de la pathologie. En effet, la répétition ainsi que la dilatation anormale des vaisseaux sanguins accroît le risque de rosacée. Des rougeurs peuvent ainsi apparaître de manière permanente, avec des œdèmes, de petits boutons ou même des sensations de chaleur localisées au niveau de l’inflammation.


2

Facteurs environnementaux

  • Expositions répétées au soleil
  • Expositions répétées au vent, au froid
  • Consommation de boissons chaudes
  • Consommation de plats épicés
  • Stress et émotions fortes
  • Consommation d’alcool
  • Prise de certains médicaments comme les corticoïdes
  • Consommation de tabac

3

Facteurs génétiques

La génétique joue un rôle dans l’apparition de la rosacée : certaines personnes ont des prédispositions. Par exemple, les phototypes clairs sont davantage concernés. On retrouve le même phénomène sur les descendants de personnes touchés par la pathologie.


Les zones les plus couramment traitées

Les symptômes de la couperose, et plus généralement de toutes les formes vasculaires de la rosacée sont majoritairement visibles sur le visage. Les marques s’étendent sur les joues, les pommettes, le nez en premier lieu, puis peuvent également apparaître sur le front, le menton. 

Plus occasionnellement, la rosacée est également présente sur le cou, la nuque ainsi que le décolleté.

Comment prévenir la rosacée ?

Pour éviter la déclaration ou la propagation de la rosacée, notamment sous sa forme vasculaire de couperose, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain

  • Éviter un maximum l’exposition au soleil, auquel cas appliquer de la crème solaire SPF50.
  • Lors de la pratique d’une activité extérieure, il est recommandé de porter un chapeau ou une casquette, de couvrir son cou et son décolleté par des vêtements pour protéger les zones à risque.
  • Limiter ou diminuer sa consommation de café, d’alcool ainsi que de boissons chaudes
  • Éviter de manger des plats épicés ou trop gras.
  • Privilégier les aliments à tendance “anti-inflammatoire” tels que les fruits, les légumes, les poissons gras, les amandes et les noix.
  • Éviter la prise de certains médicaments : corticoïdes en application locale ou en administration par voie orale.
  • Éviter les efforts prolongés ou trop intenses.
  • Éviter la pratique d’activité physique en extérieur les jours de chaleurs.

Des soins cutanés sont également recommandés par mesure de précaution. Ainsi, lors du démaquillage et/ou du nettoyage quotidien de la peau, il faut utiliser des produits doux (non comédogène, sans parfum et sans alcool). Il est également important de faire attention à la température de l’eau que l’on utilise pour rincer son visage, celle-ci doit être tiède afin d’éviter de provoquer des chocs de température. Cette étape doit toujours être suivie par l’hydratation de la peau, avec un produit adapté et riche en actifs favorisant le renouvellement cellulaire.

Enfin, il est primordial de ne pas oublier d’appliquer une protection solaire lors de chaque exposition. 

Comment traiter la rosacée à Saint-Etienne ?

Le centre Beaujour Saint-Etienne est équipé de trois traitements phares pour traiter la rosacée en réduisant les rougeurs du visage. On compte le laser CO2, l’IPL et la photothérapie LED.


1

Le laser CO2

Méthode la plus largement utilisée, elle est particulièrement efficace pour espacer les récidives de la rosacée. Son fonctionnement repose sur la coagulation des vaisseaux sanguins ce qui permet d’atténuer les rougeurs et les télangiectasies.


2

L’IPL

L’Intense Pulsed Light (lumière intense pulsée) permet de traiter plusieurs stades de la rosacée. Ce traitement agit sur les rougeurs en les atténuant en toute sécurité.


3

La lumière LED

La LED est notamment utilisée en association aux traitements cités ci-dessus (laser et IPL). Elle ne traite pas complètement la rosacée, mais permet de réduire l’inflammation de la peau, qui pourra donc bien cicatriser.


Réaliser son traitement de la couperose et de la rosacée au centre Beaujour Saint-Etienne

Beaujour Saint-Etienne

Le centre Beaujour Saint-Etienne

Localisé au 14 Avenue Pierre Mendès France, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, le centre Beaujour Saint-Etienne propose une large variété de traitements de médecine esthétique dédiés à la santé et à la beauté de la peau. De nombreuses indications peuvent être prises en charge grâce à 4 studios d’expertise dans lesquels les médecins sont formés : 

  • La pilosité
  • La peau
  • Le rajeunissement
  • La silhouette

Les médecins pratiquant au centre Beaujour Saint-Etienne

Dr Déborah Peycelon

Médecin

Prendre RDV

Dr Célia Schlick

Médecin
Pratique en laser

Prendre RDV

Dr Pantéa Guyomarc’h

Angiologue
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

Dr Dominique Serre

Dermatologue
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

Dr Hélène Chambatte

Dermatologue vénérologue
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

Dr Laura Dzemaili

Médecin
Pratique en laser

Prendre RDV

Dr Marc Jacquet

Médecin
Pratique en laser

Prendre RDV

Dr Valérie Ollagnier Delaine

Médecin
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

Dr Jacques Servoz

Dermatologue
Pratique en laser et esthétique

Prendre RDV

FAQ


Questions fréquentes à propos de la couperose et de la rosacée

01

Quels sont les symptômes de la rosacée ?

La rosacée peut être repérée par l’apparition de certains symptômes : 

  • Des rougeurs : “le flush” (érythème) 
  • Des rougeurs persistantes 
  • Un élargissement visibles des vaisseaux sanguins à la surface de l’épiderme de manière durable (télangiectasies)
  • Des papules et des pustules
  • Des gonflements de la peau (oedème lymphatique)
  • Des sensations de brûlure et de picotement 
  • Une peau sèche
  • Un épaississement de l’épiderme

02

A partir de quel âge apparaît la rosacée ?

La rosacée se déclare généralement autour de l’âge de 40 ans, mais peut aussi survenir à tout moment entre 30 et 60 ans, notamment chez les personnes à la peau claire. 

Bien que les femmes soient deux fois plus touchées par cette pathologie, les hommes y sont également sujets.


03

Les zones les plus couramment traitées

On retrouve couramment la rosacée au centre du visage, au niveau des joues et du nez. Elle peut également s’étendre sur : 

  • Le front
  • Le menton
  • Le cou
  • La poitrine
  • La nuque
  • Le crâne

Dans certains cas très rares, les yeux peuvent aussi être touchés.


04

Qu’est-ce qui différencie la couperose de la rosacée ?

La couperose et la rosacée renvoient à la même pathologie. Toutefois, lorsque l’on parle de couperose, on parle d’un sous-type particulier de la rosacée qui n’englobe pas les autres formes. 

Ce sous-type a la forme vasculaire la plus courante au même titre que l’érythrose et l’érythro-couperose.


05

Quels traitements sont possibles pour la couperose à Saint-Etienne ?

Le rosacée sous sa forme vasculaire peut être traitée grâce à différentes techniques. Chacune d’entre elles est sécurisée, et réalisée sous l’autorité d’un médecin spécialisé en laser et/ou en esthétique. 

Le traitement le plus commun est le laser, qui offre de très bons résultats, mais selon l’indication, le praticien peut opter pour d’autres méthodes (lumière intense pulsée ou photothérapie LED).


RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.