DRAG

LA PEAU


Taches pigmentaires, taches brunes et taches de vieillesse

Après des années d’exposition au soleil, des taches brunes, appelés plus couramment taches de vieillesse, peuvent apparaître sur la peau de manière définitive chez les personnes de plus de 40 ans en particulier chez les femmes. Lorsqu’il s’agit d’une exposition intense ou prolongée, ces mêmes taches peuvent se manifester dès l’âge de 30 ans. Bien qu’elles soient inoffensives dans la plupart des cas, ces marques inesthétiques indiquent un vieillissement de la peau et perturbent l’éclat du teint. Souvent mal acceptées, l’envie de s’en débarrasser devient alors une nécessité. Afin d’atténuer les taches de vieillesse (taches brunes), plusieurs traitements de médecine esthétique sont disponibles. En fonction de la couleur des taches, du phototype, de la zone à traiter ou encore de la sensibilité de la peau, le médecin chargé de l’intervention optera pour le soin le mieux adapté. 

DÉFINITION


Qu’est ce que les taches de vieillesse et les taches brunes ?

Les taches brunes/marrons, appelées plus communément taches de vieillesse, lentigos ou taches solaires, sont des taches relativement plates et arrondies, généralement plus foncées que la peau normale. Il s’agit, dans la plupart des cas, d’une forme d’hyperpigmentation caractérisée par de petites zones plus sombres, de couleur brun clair à noire

Les taches de vieillesse sont principalement dues à une surexposition au soleil et au vieillissement naturel. Ces deux facteurs vont causer un dérèglement de la cellule pigmentaire de la peau, entraînant ainsi une surproduction de mélanine

Plus fréquentes sur les peaux claires que sur les peaux mattes, ces taches sombres sont souvent localisées sur des zones fragiles et très exposées au soleil comme le décolleté, le visage, le dos, les épaules ou encore les mains. Il est également possible d’en avoir aux jambes et au niveau des bras mais leur manifestation sur ces parties du corps sont plus rares.
Ces taches brunes n’ont généralement pas de conséquences sur la santé. Elles posent avant tout un problème esthétique et peuvent affecter la confiance en soi. Il est toutefois important de surveiller leur aspect (taille, couleur, forme). Certaines taches pigmentaires peuvent être confondues avec des taches solaires et ainsi être dangereuses, comme le mélanome qui peut engendrer un cancer de la peau.

Les lentigos

Les lentigos, également appelés “taches de vieillesse”, “taches solaires” ou encore “taches actiniques” font partie des signes de l’âge. En effet, 90 % des personnes âgées (à la peau blanche de plus de 70 ans) en ont sur le corps. Ce sont des taches arrondies, plus ou moins étendues et généralement plus foncées que la peau normale. Ces dernières brunissent davantage et se multiplient au fil du temps. Les taches de vieillesse sont plus fréquentes sur les peaux claires. Comme leur nom l’indique, les taches solaires sont dues à un excès de soleil, engendrant une surproduction de mélanine. Les lentigos apparaissent généralement autour de la quarantaine, parfois plus tôt s’il y a eu une surexposition solaire ou aux UV artificiels. Ils touchent aussi bien les femmes que les hommes.
en savoir plus

Le mélasma (ou chloasma)

Le mélasma, aussi dénommé chloasma, est une hyperpigmentation bénigne du visage qui peut avoir l’aspect d’un masque. C’est pourquoi lorsque ces taches apparaissent lors de la grossesse, elles sont appelées masque de grossesse. Le mélasma est localisé au niveau épidermique dans 80 % des cas (taches brunes), dermique (10 %) et mixte (10 %). Dans ces deux derniers cas, la coloration est plus intense. Ces taches pigmentaires, aux contours flous, sont de couleur brun-marron voire brun-gris. Elles concernent principalement les femmes, même si les hommes peuvent aussi être touchés, en plus faible proportion. Quinze ans après l’apparition des premières taches, une régression naturelle est généralement constatée, notamment si une éviction solaire a été effectuée. 
en savoir plus

Les hyperpigmentations post-inflammatoires (HPPI)

Les hyperpigmentations post-inflammatoires sont une affection bénigne qui se traduit par l’apparition d’une hyperpigmentation de la peau, survenue après ou lors d’un processus inflammatoire. Elles sont caractérisées par des taches plates, brunes ou noires sur la peau, de taille variable. Les hyperpigmentations post-inflammatoires peuvent toucher tous types de peaux et survenir à tous âges. Néanmoins, elles sont plus fréquentes sur les phototypes élevés. Avec le temps, ces taches pigmentaires peuvent s’estomper si vous ne vous exposez pas au soleil.

Le naevus de Becker

Le naevus de Becker, aussi appelé hamartome de Becker, est une dermatose bénigne rare, définie par des taches brunes claires, dotée d’une hyperpilosité. Ces taches, de taille variable, peuvent survenir dès la naissance ou, plus fréquemment, à l’adolescence. Le naevus de Becker concerne principalement les hommes (0,5 %). Les femmes sont cinq fois moins atteintes que ces derniers.

Les taches “café au lait”

Les taches “café au lait” sont bénignes. De taille variable et à bords nets, elles peuvent être brunes claires ou ocre. Ces taches pigmentaires peuvent se manifester seules ou apparaître en petit nombre. Elles sont présentes chez 2 % des nouveau-nés et 20 % des adultes. Leur taille peut évoluer avec la croissance. 

Le naevus d’Ota

Le naevus d’Ota correspond à une hyperpigmentation gris bleuté, voire brunâtre ou ardoisée unilatérale située au niveau du visage. Cette tache pigmentaire est fréquente chez les Asiatiques et les personnes qui ont la peau noire. En revanche, elle est plus rare chez les Européens. Le naevus d’Ota est généralement présent dès la naissance. Il peut aussi apparaître tardivement lors de la puberté. Les femmes sont cinq fois plus touchées que les hommes. Il est important de le faire surveiller afin d’éviter la venue de mélanome.

ZONES TOUCHÉES


Quelles sont les
zones touchées ?

ELLES CONCERNENT


01

Les lentigos

Les lentigos sont majoritairement localisés sur les zones fragiles et très exposées au soleil comme sur le décolleté, le visage ou encore le dos des mains. Ces taches de vieillesse peuvent aussi apparaître, plus rarement, sur les jambes et les bras. 


02

Le mélasma (ou chloasma)

Le mélasma est principalement localisé sur le front, les joues, le contour de la lèvre supérieure et en bordure du cuir chevelu, le plus souvent de façon bilatérale.


03

Les hyperpigmentations post-inflammatoires (HPPI)

Les hyperpigmentations post-inflammatoires peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps, en fonction de l’inflammation initiale.


04

Le naevus de Becker

Le naevus de Becker est plus souvent localisé sur l’omoplate, l’épaule, les régions pectorales et scapulaires. 


05

Taches « café au lait »

Les taches “café au lait” peuvent être présentes sur différentes parties du corps mais elles sont principalement situées sur les membres inférieurs et supérieurs et au niveau du thorax et des lombaires.  


06

Le naevus d’Ota

Le naevus d’Ota apparaît sur le visage, généralement sur la région située autour de l’œil. 

Les causes


Quelles sont les causes ?

Les causes de l’apparition des taches pigmentaires varient selon le type de taches


01

Les lentigos

Causes internes

Avec l’âge, la peau subit un dérèglement de la cellule pigmentaire. La production de mélanine (pigment brun) s’accélère et/ou devient irrégulière. De plus, les cellules de la peau se chargent de “lipofuscine”, un pigment qui se dépose au fil du temps, accompagnant la détérioration cellulaire. 

Causes externes :

  • Expositions trop répétées ou prolongées aux rayons ultraviolets du soleil.
  • Pollution.
  • Produits phytosanitaires et autres produits xénobiotiques.
  • Utilisation de crèmes qui ont un effet oxydant.
  • Consommation de tabac.
  • Consommation d’alcool.
  • Carence en vitamine E.


02

Le mélasma (ou chloasma)

Causes internes

  • Prédisposition génétique.
  • Activité accrue des mélanocytes : cellules responsables de la synthèse de mélanine, suite à une exposition solaire, associée à des dérèglements hormonaux (grossesse, prise de pilules contraceptives, hormonothérapie liée à la ménopause…).

Causes externes :

  • Thérapie par œstrogènes (chez les femmes).
  • Stress.
  • Quelques produits cosmétiques.
  • Médicaments contenant des agents phototoxiques.


03

Les hyperpigmentations post-inflammatoires (HPPI)

Différents déclencheurs peuvent générer une activité accrue des mélanocytes, responsables de la synthèse de mélanine : 

  • Affections inflammatoires de la peau : eczéma, acné, folliculite, psoriasis, lichen plan, lupus érythémateux systémique…
  • Traumatisme créant une inflammation : blessure, chirurgie, acte médical, bouton d’acné, piqûre d’insecte, utilisation incorrecte de la microdermabrasion, laser ou peeling chimique profond.
  • Réactions photoallergiques : parfums, huiles essentielles ou cosmétiques.
  • Réactions phototoxiques avec certains médicaments : bactéricides, antifongiques, antidépresseurs, traitements hormonaux, antipaludiques, vermifuges, antidiabétiques et chimiothérapies.
  • Application d’agents chimiques : argent, or et arsenic.
  • Les expositions au soleil.
  • La vitamine D3.
  • Parfois, aucune cause ne peut être identifiée.

04

Le naevus de Becker

Origine congénitale.


05

Les taches “café au lait”

Origine congénitale.


06

Le naevus d’Ota

Origine congénitale. (en savoir plus)

Prévention


Comment prévenir l’apparition
de taches de vieillissement ?


01

Les lentigos

  • Utilisez des crèmes et sérums anti-taches le jour (anti-oxydants : vitamine A,E,C) sur les zones de peau les plus fragiles.
  • Faites des soins de nuit type lotions peelings doux (optionnel).
  • Nettoyez correctement votre peau : pensez bien à vous démaquiller tous les soirs.
  • Exfoliez régulièrement votre peau : élimine les cellules mortes. 
  • Evitez de vous exposer au soleil, sinon mettez systématiquement un écran solaire, un chapeau ou une casquette pour le visage et des vêtements opaques pour le décolleté.
  • Evitez la consommation de tabac.
  • Utilisez des cosmétiques anti-taches : Crèmes et sérums anti-taches composés d’actifs exfoliants et dépigmentants, plus ou moins concentrés.
  • Pensez à surveiller vos taches : assurez-vous de ne pas être en présence de mélanome.


02

Le mélasma (ou chloasma)

  • Evitez les expositions au soleil.
  • Appliquez une protection solaire élevée (type 50+) lors d’activité extérieure et renouvelez l’opération toutes les deux heures, quelle que soit la saison.
  • Protégez-vous du soleil avec un chapeau ou une casquette. 
  • Privilégiez un fond de teint correcteur pour camoufler les taches dans l’attente des résultats du traitement.

03

Les hyperpigmentations post-inflammatoires (HPPI)

  • Evitez les produits photosensibilisants (huiles essentielles, parfum, cosmétiques, médicaments) lors des expositions au soleil.
  • Privilégiez un fond de teint correcteur pour camoufler les taches dans l’attente des résultats du traitement.

04

Le naevus de Becke

Aucune


05

Les taches “café au lait”

Aucune


06

Le naevus d’Ota

Aucune

Surveillez les taches :

Il est important de faire contrôler les taches par son médecin généraliste ou un dermatologue dans un premier temps. Si une tache brune est un peu isolée ou pas de la même couleur que les autres (tache noire, tache grisée) et résiste aux traitements anti-taches, il faut s’assurer de ne pas être en présence d’un cancer de la peau. Vous pouvez demander à consulter un dermatologue dans un de nos centres.

traitement


Quels sont les traitements possibles contre les taches pigmentaires ?


Quelles que soient le type de taches pigmentaires et la technique employée, les séances doivent être réalisées de préférence en automne ou en hiver, à distance de toute exposition solaire. En fonction de la couleur des taches, du phototype, de la surface de la zone à traiter, du budget du patient mais aussi de la sensibilité de la peau, le praticien optera pour la solution la mieux adaptée. Les lasers (Q-Switched, Nd-Yag, Picoseconde) sont toutefois fortement recommandés pour lutter contre les taches pigmentaires.


01

  • Les lentigos (taches localisées)
  • Le mélasma (tous les phototypes)
  • Les hyperpigmentations post-inflammatoires
  • Le naevus de Becker
  • Les taches “café au lait”

02

  • Le mélasma (phototype 1 à 4)
  • Le naevus de Becker 
  • Le naevus d’Ota

03

  • Les lentigos (taches diffuses)
  • Le mélasma (tous les phototypes)
  • Les hyperpigmentations post-inflammatoires (tous les phototypes)


04

  • Les lentigos (taches localisées et diffuses)
  • Le mélasma (tous les phototypes)
  • Les hyperpigmentations post-inflammatoires (tous les phototypes)
  • Le naevus de Becker
  • Les taches “café au lait”


05

  • Le naevus d’Ota


06

  • Le mélasma
  • Les lentigos (taches diffuses)
  • Les hyperpigmentations post-inflammatoires (phototype 1 à 4)


07

Lumière intense pulsée (IPL)

  • Les lentigos (taches diffuses)

Afin de garantir la pérennité des résultats après un traitement pour traiter les taches pigmentaires (lentigos, mélasma, hyperpigmentations post-inflammatoires), il est possible d’entretenir les effets par l’application d’une photoprotection ainsi qu’avec des cosmétiques dépigmentants. Si de nouvelles taches apparaissent, le traitement effectué pourra être renouvelé.

FAQ


Questions fréquentes à propos
des taches de vieillissement

01

Qu’est-ce que les taches de vieillesse ?

Les taches de vieillesse, connues aussi sous le nom de taches solaires ou de taches brunes/marron, sont de petites zones sombres, dues généralement à une forme d’hyperpigmentation. Elles se manifestent sur les parties du corps fragiles et régulièrement exposées au soleil à partir d’un certain âge. 


02

À partir de quel âge les taches brunes apparaissent-elles ?

Les taches brunes apparaissent généralement autour de 40 ans.


03

Comment éliminer les taches brunes sur la peau ?

Plusieurs traitements de médecine esthétique sont utilisés pour remédier aux taches de vieillesse :

Laser dépigmentant
IPL ou lumière pulsée
Peeling moyen
Laser pigmentaire
CO2 fractionné


04

Quelle solution pour traiter les taches de vieillesse naturellement ?

Oui, il existe certaines méthodes naturelles traditionnelles et certains remèdes de grand-mère qui s’avèrent des traitements efficaces pour traiter les taches marron. Toutefois, ces méthodes sont généralement assez longues et demandent beaucoup de patience et de régularité pour obtenir un résultat satisfaisant. Il existe notamment des préparations à appliquer sur le visage. Certains aliments possèdent des actifs qui peuvent redonner de l’éclat au teint. Parmi eux : le jus de citron, l’aloe-vera, la papaye, l’oignon rouge, le persil, etc.


05

Quelles sont les causes des taches d’hyperpigmentation ?

Les taches d’hyperpigmentation sont dues à une activité accrue des mélanocytes, cellules responsables de la synthèse de mélanine, suite à une stimulation (traumatisme, bouton, acte médical, application d’agents chimiques…). 


06

Quelles sont les différentes taches d’hyperpigmentation ?


Les différentes taches d’hyperpigmentation sont : 

  • Les taches de vieillesse, lentigos ou taches solaires. 
  • Le chloasma, melasma ou masque de grossesse : ces taches sont liées à une surproduction de mélanine, associée à des dérèglements hormonaux comme la grossesse, la prise de pilules contraceptives….
  • Les éphélides/taches de rousseur : ces taches sont héréditaires et peuvent s’intensifier lors d’une exposition au soleil. 
  • Le naevus ou grain de beauté : ce sont généralement des taches plates, souvent congénitales. Leur taille et leur forme sont variables. Ces taches doivent être surveillées car elles peuvent provoquer un cancer.

07

Les taches pigmentaires sont-elles dangereuses ?

La plupart des taches pigmentaires sont inoffensives et perturbent uniquement l’éclat du teint. Néanmoins, si certaines taches pigmentaires vous préoccupent en raison d’un changement de forme, de taille, de couleur ou bien si elles vous démangent ou se mettent à saigner, il est nécessaire de consulter rapidement un dermatologue. 


08

Comment supprimer les taches brunes sur les mains ?

En médecine esthétique, plusieurs traitements sont mis à disposition afin d’estomper les taches brunes :

Quels que soient le type de taches et la technique choisie, les séances doivent être réalisées de préférence en automne ou en hiver, à distance de toute exposition au soleil. En fonction de la couleur des taches, du phototype, de la surface de la zone à traiter, du budget du patient, de la sensibilité de la peau, le praticien optera pour la solution la mieux adaptée.


09

Est-ce que les taches brunes partent ?

Après traitement, les taches brunes disparaissent de la surface de la peau. Toutefois, un entretien par application d’une photoprotection et/ou de cosmétiques dépigmentants est indispensable pour la pérennité des résultats. Le traitement peut être renouvelé dans la mesure où de nouvelles tâches apparaissent.


10

Quelle huile ou quelle crème utiliser contre les taches brunes ?

Il est important de noter que les résultats obtenus avec ces méthodes ne seront jamais équivalents aux traitements laser. 

L’utilisation d’huiles essentielles de céleri et de carotte est fortement recommandée pour des effets rapides. En effet, la combinaison de ces deux éléments permet d’éliminer les taches brunes et redonne à la peau un aspect plus lumineux. Ces huiles essentielles peuvent être couplées aux huiles végétales telles que l’huile de rose musquée, l’huile d’Argan, l’huile de graine de figue de Barbarie ou encore l’huile de Jojoba, réputées pour leur vertu anti-âge.

Privilégiez l’utilisation de crèmes et sérums anti taches. Ces derniers sont composés d’actifs exfoliants et dépigmentants, plus ou moins concentrés : à utiliser en prévention comme en traitement pour les taches les plus claires et/ou en complément d’un traitement esthétique.


11

Quelle est l’efficacité du laser sur les taches brunes du visage ?

Il existe différents lasers qui ont une forte efficacité pour traiter les taches brunes. Le laser va détruire par photo-thermolyse les mélanocytes qui contiennent la mélanine. Le lumière pulsée (IPL) peut également être utilisée mais avec moins d’efficacité que le laser.


12

Que sont les taches pigmentaires ?

Les taches pigmentaires sont le résultat d’une hyperpigmentation de la peau. Il existe plusieurs types de taches pigmentaires. Elles se manifestent sous différentes formes et couleurs, et peuvent se présenter sur tout le corps. Tandis que certaines sont de nature congénitale, d’autres apparaissent au fil du temps, engendrées par différents facteurs. Ces marques disgracieuses peuvent toucher tous types d’individus, quel que soit l’âge ou encore le teint de peau.


13

Les lentigos sont-ils dangereux pour la santé ?

Les lentigos n’ont généralement pas de conséquences sur la santé. Il est toutefois important de surveiller leur aspect (taille, couleur, forme). Ces taches pigmentaires posent avant tout un problème esthétique. En effet, elles peuvent affecter certaines personnes sur le plan psychologique étant donné leur caractère inesthétique et disgracieux.


14

Quels sont les traitements efficaces pour traiter le mélasma ?

Les traitements par Q-Switched, Picoseconde et laser fractionné offrent des résultats acceptables pour atténuer le mélasma. Toutefois, des rebonds pigmentaires peuvent apparaître. Dans tous les cas, la disparition du mélasma ne peut pas être garantie et oblige ainsi une protection solaire permanente après tous traitements, quelle que soit la saison, à vie.


15

Quels sont les traitements efficaces pour traiter les naevus de Becker ?

Le traitement laser est souvent recommandé pour enlever les naevus de Becker. Néanmoins, les récidives sont fréquentes.


16

Le traitement par laser est-il efficace pour traiter les taches “café au lait” ?

Pour atténuer les taches “café au lait”, l’efficacité du traitement laser est assez variable. Les taches pigmentaires peuvent régresser mais aussi se foncer ou récidiver après le traitement. Avant de traiter des taches “café au lait”, notamment de grande taille, il est conseillé de réaliser une zone test et de revoir le patient après l’été afin de juger l’efficacité et la stabilité de la réponse.


17

Les traitements proposés en médecine esthétique sont-ils efficaces pour traiter les naevus d’Ota ?

Tout dépend de la couleur de la pigmentation, celle-ci étant un facteur prédictif important de réponse au traitement. Les lésions bleu-gris diminuent en moyenne d’au moins 75% en 6 séances. Les pigmentations plus brunes demandent quant à elles moitié moins de séances pour atteindre ce même résultat. Plusieurs cas rapportent toutefois des récidives après le traitement.


RENCONTREZ
UN DE NOS
MEDECINS.

Chaque personne est unique.
Nous sommes là pour vous conseiller.