DRAG
épilation du maillot laser
Épilation laser + Traitements

Épilation du maillot au laser : 4 conseils avant de sauter le pas

Hiver comme été, le sujet de l’épilation reste d’actualité. Après de nombreux débats sur la technique la plus optimale pour se débarrasser des poils, le sujet des zones à traiter suscite toujours des interrogations. Parmi ces régions, celle du maillot est l’une qui a le don de faire parler d’elle. Si certains restent sceptiques à l’idée de réaliser ce traitement, de plus en plus de personnes ont recours à l’épilation laser pour traiter cette zone. La technique ayant déjà prouvé son efficacité est toutefois sujettes à de nombreuses controverses. Nous démêlons le vrai du faux pour vous. Entre avis et préconisations, nous vous révélons 4 informations à savoir avant de recourir à l’épilation du maillot au laser.

Quand réaliser son épilation du maillot au laser ?

Comme pour les autres régions du corps, il est préférable de commencer les séances d’épilation laser en automne ou bien en hiver. En plus de vous permettre d’avoir une peau douce et sans poils l’été prochain, l’épilation définitive en fin d’année a de nombreux avantages. Il est fortement recommandé de débuter les séances quand la peau n’est plus bronzée. Lorsque la peau est claire et le poil foncé, le laser va détecter plus facilement ce dernier et va pouvoir l’éliminer. Toutefois, les peaux bronzées, mates et noires peuvent quand même recourir à l’épilation laser grâce au laser nd-YAG. Concernant le nombre de séances nécessaires pour traiter la zone, il peut varier en fonction de différents facteurs tels que l’âge ou bien encore la génétique. En moyenne, on préconisera 5 à 6 séances pour la zone du maillot.  

Quel type d’épilation choisir ?

Spécialement pour cette zone, la forme de l’épilation a toute son importance. Il faut tout d’abord distinguer les différents types : 

  • Le maillot classique 
  • il s’agit d’une épilation du pubis peu échancrée se situant au bord du maillot. Cette technique consiste à retirer les poils qui pourraient dépasser d’une culotte ou bien d’un maillot de bain. 

  • Le maillot échancré
  • C’est une épilation du pubis bien plus échancrée se situant au bord du maillot. La technique consiste à épiler un peu plus qu’au ras de la culotte classique. Le maillot échancré est plus dégagé que le maillot classique, mais reste plus fourni que le brésilien. 

  • Le maillot brésilien 
  • Il s’agit d’une épilation du pubis très échancrée en plus de l’épilation des lèvres. On va arrondir la forme du maillot sur les côtés afin d’affiner la zone du maillot.

  • Le maillot intégral
  • Cette dernière technique inclut l’épilation totale de la zone en intégrant le sillon inter-fessier. À noter que cette forme d’épilation comporte quelques risques. Avant d’avoir recours à ce type d’épilation du maillot, il est important de savoir que les poils présents sur le sif et les lèvres protègent la zone des bactéries. Ces poils vont également participer à la sudation de la vulve évitant à la région de s’assécher.

    Où réaliser son épilation laser ?

    L’épilation laser est une méthode non-invasive qui doit être réalisée par un praticien. Les professionnels formés au laser sont les seuls à pouvoir manipuler les lasers de classe IV. Les lasers médicaux sont des appareils complexes qui nécessitent d’être manipulés avec précaution afin d’éviter tout risque éventuel. En optant pour une épilation laser chez un professionnel à Saint-Étienne, vous limitez les potentiels risques tout en vous garantissant des résultats optimaux.

    Contre-indications à l’épilation du maillot au laser

    Les contre-indications pour l’épilation du maillot au laser sont assez similaires à celles des autres zones : 

    • L’acte est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent. 
    • Évitez toute exposition intensive au soleil, le mois précédant et suivant chaque séance sous risque de brûlure, taches hypo ou hyper pigmentée. 
    • Évitez de prendre des activateurs de bronzage, des produits autobronzants ou bien des médicaments photosensibilisant durant le traitement.
    • Veillez à ne pas épiler la zone à la cire ou à la pince 3 semaines avant le premier rendez-vous puis entre les séances 
    • Les personnes atteintes de tumeur cutanée ne sont pas traitées au laser.
    • Les peaux présentant des brûlures récentes ou des tatouages sur la zone ne sont également pas traitées.
    • Dans la mesure où il y a un corps métallique dans ou à proximité de la zone traitée, il convient de le retirer.

    Prise de rendez-vous en ligne

    X